« JOTSO BOTRY » A AMPATIKY | WWF

« JOTSO BOTRY » A AMPATIKY

Posted on 01 October 2018    
JOTSO BOTRY LA RECOMPENCE
© WWF Madagascar

Par Maryo Sébastieni Rajoelimbololona - Volontaire Manambolo Tsiribihina

Une ou deux semaines qui précèdent la fête, une annonce à la radio a été faite pour informer les familles en diaspora dans d’autres villages de l’évènement. Bien entendu, la date a été indiquée par un « moasy » qui détermine le jour favorable.
La veille du jour J, les invités arrivent petit à petit et dans la soirée le « tsimandrimandry » commence avec la musique et danse traditionnelle « kilalaky » jusqu’au petit matin. Les « JAMA » sont les responsables du maintien de l’ordre dans le village.           
                    
 Le jour J, pendant la matinée, les zébus sont tués pour marquer l’importance de l'évènement et sa viande est servie en repas aux invités. Après le déjeuner, le « kilalaky » regagne la piste. Vers 15 h débute le « folaka », qui est un cadeau ou une petite contribution de la part de la famille des gendres et des belles filles du propriétaire pour démontrer leur joie et la solidarité « firaisankina » et « fihavanana » qui existent entre eux. Sinon, retour sur la piste, suivis du diner.

C’est vers 21H que se déroule le « jotso botry » proprement dit : le boutre est posé sur des bois ronds, puis ce sont les hommes, adultes et jeunes, qui le tirent de toute leur force, tandis que les femmes se mettent en groupe pour chanter et applaudir afin de les encourager à tirer, et les enfants observent. Une fois que le boutre atteint l’endroit souhaité, afin qu’il puisse être soulevé par la marée, tout le monde revient sur la piste de danse et les remerciements se succèdent.

Au petit matin du lendemain, la piste de danse se transforme en ring de boxe traditionnelle, le « kimondro », où les jeunes hommes s’affrontent un contre un. Après c’est le « kilalaky », et enfin la présentation des cageots de bière pour les invités en guise de remerciement. Après l’effort, c’est le réconfort. De son côté « LA RECOMPENCE » n’attend que la marée pour flotter
JOTSO BOTRY LA RECOMPENCE
© WWF Madagascar Enlarge

Subscribe to our mailing list

* indicates required