Le père populaire a plus de 50 enfants | WWF

Le père populaire a plus de 50 enfants

Posted on 03 September 2018    
Suleman Kassimo, 51ans, est père de 53 ans enfants. Il est le Président fondateur de l’Association MARO ANAKA. Il a été un des membres anciennement  actif de la plateforme ROSEDA. Avec ces 53 enfants à charge, il parvient encore à subvenir aux besoins d’autres enfants handicapés et personnes âgées grâce à son association. Ainsi, il a eu l’initiative du reboisement des « Honko » pour leur contribution à la protection de l’environnement.

Nous sommes arrivés à Ambilobe et comme d’habitude, nous avons effectué des visites de courtoisie auprès des autorités locales avec un collègue du WWF. Pendant une de nos visites, un homme assis sur un banc portant une chemise grenat avec des galons de Chevalier de l’ordre national et Officier de l’ordre national à sa poitrine gauche, nous a attiré l’attention et raconté son histoire.   « MARO ANAKA » signifie : beaucoup d’enfants, car il a pour objectif principal d’aider ceux qui sont nombreux, aider le plus de monde possible. Ainsi, il a évoqué le proverbe Malagasy : « Ny akanga maro tsy vakin’amboa » ce qui signifie que la solidarité fait la force. Suleman apporte son aide grâce à l’organisation d’activités telles que des cours de cuisine et des activités commerciales de vente évènementielle comme par exemple pendant le festival Donia, sans oublier sa participation à la culture de Mangrove (honko) et la mise en place des CLB (Communauté Local de Base) avec les membres du Roseda. Il a le rôle de facilitateur d’interventions dans les petits villages durant les sensibilisations grâce à ses plusieurs enfants.

Suleman Kassimo n’est pas seulement un acteur économique mais surtout social vue son parcours. Il a d’abord été président du FRAM (Fikambanan’ny Ray Amandrenin’ny Mpianatra) au niveau du Fokontany Matekô, ensuite nommé président de son quartier grâce aux innovations qu’il a apportées. Il a finalement soumis sa candidature pour l’éléction de député en 2015,  mais n’a pas été élu. Il continue son travail en tant que père accueillant, aidant les faibles et démunis. Un message qu’il a transmis : « Tsara ny maro » nous inspire, nombreux que nous soyons, l’entraide est le plus important.

BALY RAVAKA / FINOALAHY (AMBILOBE)

Subscribe to our mailing list

* indicates required