Des visites d'échanges sillonnent la Méditerranée

Posted on 03 juillet 2011


Le projet MedPAN Sud avait le vent en poupe ce printemps!
Algériens, Croates, Marocains, Tunisiens et Turcs ont visité quelques-unes des plus célèbres Aires Marines Protégées de Méditerranée. Un total de près de 40 professionnels ont participé à ces échanges qui vise à partager les bonnes pratiques en matière de gestion réussie.

Scandola et la réserve naturelle des Bouches de Bonifacio en Corse, en France ou Torre Guaceto en Italie sont devenues des exemples dans la région pour leur gestion efficace et leurs relations fructueuses avec les acteurs économiques locaux.

En Italie, une délégation de l'AMP de Lastovo en Croatie a été accueillie à Torre Guaceto pour rencontrer l'équipe de gestion de la réserve et certains de ses pêcheurs. Des pêcheurs croates et des responsables de l'AMP ont échangé avec l'équipe italienne sur les mesures de cogestion de la pêche qui sont en place à Torre Guaceto. Ces mesures de co-gestion ont donné d'excellents résultats en termes d'abondance de poissons à l'intérieur et l'extérieur de la réserve.

Pour plus d'info veuillez consulter le zoom de mai 2011.

En Corse, des pêcheurs turcs, des exploitants de club de plongée, des opérateurs de bateaux de tourisme de la nouvelle AMP de Kas-Kekova ainsi que des représentants du gouvernement ont été accueillis à la réserve de Bonifacio. Grâce à une série de visites terrain et de présentations officielles, ils ont découvert comment la réserve travaille avec les acteurs économiques locaux afin de s'assurer que les objectifs de conservation puissent cohabiter avec la vie économique locale. Les Turcs ont quitté la Corse avec de nouvelles idées à explorer chez eux, où le plan de gestion de Kas-Kekova est en cours d'élaboration.

Article paru dans Corse Matin:
http://www.corsematin.com/article/corse-du-sud/la-reserve-naturelle-en-exemple-pour-une-delegation-turque

Scandola en Corse est l'une des plus anciennes AMP en Méditerranée et est un exemple pour tous en termes de gestion participative et de régénération de la biodiversité. Des pêcheurs professionnels et des gestionnaires d'AMP d'Algérie, du Maroc et de Tunisie ont passé 3 jours à la réserve et ont pu échanger avec l'équipe de gestion du parc et les acteurs économiques locaux. En prêtant main forte pour remonter les filets, les pêcheurs d'Afrique du Nord ont échangé avec leurs homologues corses sur les engins et techniques de pêche et les avantages des réglementations en vigueur dans la réserve. Les retours positifs de cette visite auront assurément une influence sur le déroulement des processus de consultation qui sont en cours dans les jeunes AMP du Maroc, d'Algérie et de Tunisie.

Article paru dans Corse Matin:
http://www.corsematin.com/article/calvi/lexperience-de-scandola-dans-les-filets-du-maghreb

Ces visites d'échange sont précieuses. Les trois délégations sont rentrées dans leurs pays respectifs avec la preuve qu'il est possible de travailler ensemble pour gérer efficacement les ressources naturelles. Les visiteurs ont pu constater que l'intégration des acteurs économique locaux dans la gestion de la réserve et la mise en place des mesures de surveillance forte est une proposition gagnante qui fait ses preuves.

Une coopération à long terme pourrait également voir le jour à la suite de ces échanges. Par exemple, l'Office de l'Environnement de la Corse (OEC) qui gère les réserves naturelles en Corse, travaille actuellement sur un accord avec l'autorité en charge des parcs nationaux en Algérie pour fournir un soutien technique et transfert de savoir-faire.

Avec l'organisation d'une série de visites d'échange entre les AMP méditerranéennes qui incluent aussi la participation de scientifiques, le WWF a pour objectif de soutenir les gestionnaires d'AMP dans la résolution de questions particulièrement complexes. L'objectif de ces échanges est de promouvoir la coopération entre les AMP, de favoriser la discussion entre pairs et de contribuer au développement d'un réseau méditerranéen d'AMP efficace.

Ces visites d'échanges sont organisées par le Programme Méditerranée du WWF dans le cadre du volet renforcement des capacités du Projet MedPAN Sud. Le but de ce projet est de renforcer et de consolider la capacité des pays du sud et de l'est de la Méditerranée pour promouvoir l'établissement de nouvelles AMP et mieux gérer celles qui existent.

Le Projet MedPAN Sud fait partie du projet FEM Partenariat stratégique pour le grand écosystème marin de la Méditerranée (MedPartnership) piloté par le PNUE.
www.medpartnership.org
The North African team in Scandola, Corsica, France
The North African team in Scandola, Corsica, France
© WWF Mediterranean