Le bonheur est dans le thon fumé  | WWF
Le bonheur est dans le thon fumé 

Posted on 22 April 2018

« Notre organisation est pilote sur tout le littoral pour cette initiative de fumage communautaire »
Pour faire face aux aléas de la mer, améliorer leur quotidien et valoriser leurs réserves communautaires, des pêcheurs du littoral Mahafaly se sont lancé dans un nouveau défi : la production et la vente de thon fumé.
 
Les villages de Befasy et Maromena possèdent un total de sept fours pour fumer le thon.
Madame Evelyne, 40 ans, est une des 20 femmes de la communauté qui ont investi dans le fumage. « Je me suis lancé dans cette aventure car j’estime que c’est une opportunité financière intéressante, en plus de l’algoculture. Notre première production a atteint 31 kilos. À 20.000 ariary le kilo (environ 5 euros), c’est assez bon signe ! » explique-t-elle.
 
L’optimiste de madame Evelyne est à la mesure de la volonté des 20 personnes de la coopérative à Befasy-Maromena, qui ont décidé de miser sur la valorisation de leur pêche.
 
Avec l’appui de WWF, les fours ont été installé dans les coopératives et des volontaires parmi la coopérative se sont cotisés pour acheter le bois de fumage, le sel et les emballages. Une fois par mois, les villageois montent dans la ville de Toliara pour vendre leurs thons fumés. Un hôtel près de leur village est également un de leurs clients réguliers.
 
« Notre organisation communautaire, velonandriake (« qui vit en mer » en français), est pilote sur tout le littoral pour cette initiative de fumage communautaire », raconte Théodore Dieudonné, le président des fumeurs de thon du littoral Mahafaly. « Nous hommes, allons pêcher le thon et prenons le bois, et ce sont les femmes qui s’occupent de tout, de la préparation du poisson à son emballage. » a - t - il ajouté. 
 
La communauté « velonandriake » a trouvé un système financier pour pérenniser sa nouvelle activité : tous les deux mois, une partie des recettes est mise de côté pour financer la transformation des thons et les frais de déplacement vers Toliara. Le reste est divisé à parts égales entre les 20 membres. 
thon fumé et conditionné par les pêcheurs du littoral Mahafaly
© WWF
Les unités de fumage du thon à Befasy Maromena
© WWF
thon fumé et conditionné par les pêcheurs du littoral Mahafaly
© WWF