Charlotte et Angèle voyagent près de 1000 km pour vendre leurs fruits de mer | WWF
Charlotte et Angèle voyagent près de 1000 km pour vendre leurs fruits de mer

Posted on 03 August 2018

Charlotte et Angèle ont parcouru près de 1000 kilomètres pour vendre leurs poissons et fruits de mers à la foire FIER Mada 2018
Charlotte et Angèle viennent de Befasy et Maromena, deux villages de pêcheurs du sud-ouest de Madagascar. Elles ont parcouru près de 1000 kilomètres pour vendre leurs poissons et fruits de mers à la foire FIER Mada 2018 à Antananarivo. FIER Mada, c’est la foire annuelle des paysans de Madagascar, appuyée par le Ministère de l’Agriculture et l’Élevage.

Charlotte et Angèle sont membres de « Vatoharasoa » (très beau récif en français). C'est l’organisation qui gère les aires marines communautaires, récifs et réserves marines de leurs villages. Avec vingt autres femmes, elles ont une coopérative de fumage de poissons. « Nous aidons nos maris en fumant leurs produits fraichement péchés, comme les poulpes, le poisson ainsi que le thon », affirme Charlotte, présidente de sa coopérative. « Nous voulons donner plus de valeur à nos produit » ajoute-t-elle. 












Mais la motivation des communautés n’est pas uniquement financière ! En effet, le thon fumé peut se conserver plusieurs jours sans perdre de sa valeur, 25 000 Ariary le kilogramme (5 euros). Leur technique permet de valoriser les thons frais qui n’ont pas été vendus et apporte des finances supplémentaires à leurs familles.

Les femmes de Befasy et Maromena ont été formées sur les techniques de conservation du poisson et du thon. Appuyées par WWF, ces formations ont été axées sur le respect des normes de qualité fondamentales dans la transformation agroalimentaire. Les femmes ont aussi bénéficié de fumoirs.

La foire FIER Mada est ouverte au public jusqu’au dimanche 5 août, devant le state maki Andotapenaka Antananarivo.
 
LES VEZO SONT DES PECHEURS LA PÊCHE, ACTIVITÉ PRINCIPALE DES « VEZO »
© Maryo Sébastieni Rajoelimbololona