Les aires protégées marines et côtières en Tunisie Pour un développement durable du littoral | WWF

Les aires protégées marines et côtières en Tunisie Pour un développement durable du littoral

Posted on 30 June 2007    
Plage et littoral avec bateaux de pêche, Sidi Mechreg, Tunisie.
© WWF-MEDITERRANEAN / E. PARKER
Tunis, 30 juin 2007 - Les aires protégées marines et côtières en Tunisie sont à l’ordre du jour pendant un weekend de formation et d’information, aujourd’hui et demain en Kroumirie & Mogods, organisé par le WWF (l'organisation mondiale pour la protection de l'environnement) en partenariat avec l’APAL (l’Agence de la Protection et d’Aménagement du Littoral).

Ces deux journées ont pour objectif la promotion de la création d’aires protégées marines et côtières en Tunisie. Elles se tiendront sous l’égide du  Ministère de l’Environnement et du développement durable et en présence des médias nationaux. Elles se dérouleront dans les zones côtières du nord-ouest du pays, en particulier dans le Gouvernorat de Bizerte, Béja et Jendouba, et dans la région de Cap Serrat et Cap Negro.

Ces journées sont organisées dans le cadre du projet « SMAP III Tunisie » pour la gestion intégrée des zones côtières (GIZC) en Tunisie – projet mené en collaboration par le WWF et l’APAL. Ce programme vise à identifier des actions prioritaires pour promouvoir l’utilisation durable et intégrée des ressources côtières et marines. Ceci en tenant compte des intérêts et besoins des acteurs locaux et nationaux, des contraintes socio-économiques et des interactions complexes des écosystèmes marins et terrestres.

Un objectif central du Projet SMAP III Tunisie est la création d’une aire protégée marine et côtière dans la zone allant de Cap Serrat à Cap Negro dans la région de Kroumirie & Mogods au nord du pays.

« La gestion intégrée vise à préserver et mettre en valeur la totalité du littoral, pour notre bien à tous, » a déclaré Faouzi Maamouri, coordinateur du bureau WWF à Tunis. « Une aire protégée marine et côtière n’entend pas être un obstacle au développement, mais plutôt un outil au service d’une gestion durable des océans et des espaces littoraux. »

« Le milieu marin et les zones côtières sont un patrimoine précieux et un capital unique pour la Tunisie, » a ajouté Mme Sihem Slim, Directrice des Etudes et Aménagement du Littoral à l’APAL.


Pour plus d’informations :
Nidhal Ben Abdelhamid, WWF Panda Service, Tunis
Tel : +216 71 707 238, Fax : +216 71 701 750, Email : wwftunis@gnet.tn

Notes aux éditeurs :
  • SMAP est le nom du Programme d’Actions Prioritaires à Court et Moyen Termes pour l’Environnement de la Commission Européenne
  • Les partenaires du Projet SMAP III Tunisie sont : le WWF Programme Méditerranée, l’Agence de la Protection et d’Aménagement du Littoral (APAL), MedCités, la Municipalité de Sfax, la Société d’Etudes et d’Aménagement des Côtes Nord de la Ville de Sfax (Taparura), l’Ecole nationale d’ingénieurs de Sfax (ENIS) et l’Université de Sfax
  • Le Projet SMAP III Tunisie est financé par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et l’Union européenne.
Plage et littoral avec bateaux de pêche, Sidi Mechreg, Tunisie.
© WWF-MEDITERRANEAN / E. PARKER Enlarge

Subscribe to our mailing list

* indicates required