Le WWF reste très préoccupé par le projet de production pétrolière dans la Salonga et les Virunga | WWF

Le WWF reste très préoccupé par le projet de production pétrolière dans la Salonga et les Virunga

Posted on 16 July 2018    
Parc national de la Salonga
© Karine Aigner/WWF-US
Le Fonds Mondial pour la Nature, WWF en sigle, à l’instar de la Société Civile Nationale de la RDC et de l’UNESCO, exprime sa profonde préoccupation quant à l'impact préjudiciable que toute production pétrolière pourrait avoir sur les Sites du Patrimoine Mondial de la Salonga et des Virunga, deux fleurons de la conservation de la nature en République démocratique du Congo (RDC).
 
Il ressort du rapport de la 11ème réunion du Conseil des ministres tenue le 8 juin 2018, que le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a confirmé son intention d'avancer avec les démarches vers un déclassement partiel de la Salonga et des Virunga, deux sites du patrimoine mondial de l’UNESCO, qui abritent des gorilles de montagne, des bonobos et d'autres espèces rares, pour permettre l’éventuelle exploration et l’exploitation pétrolières. 
 
Le gouvernement de la République a accordé les autorisations sollicitées par le Ministre des hydrocarbures en vue de constituer, avec son Collègue de l’environnement & du développement durable, deux commissions ayant pour mission de préparer les dossiers à soumettre au Conseil des Ministres pour le déclassement par décrets des zones à intérêt pétrolier dans les Parcs Nationaux de la Salonga et des Virunga.
 
M. Fred Kumah, Directeur de WWF Afrique a déclaré : ‘’L’exploitation pétrolière dans les Parcs Nationaux de la Salonga et des Virunga mettrait en danger la biodiversité exceptionnelle de ces sites ainsi que les moyens de subsistance des populations locales en plus de libérer d'énormes quantités de dioxyde de carbone dans l’atmosphère, ce qui contribuerait à exacerber les effets néfastes du changement climatique tant décrié dans la monde’’.
 
Nous recommandons donc au Gouvernement de la RDC de bien analyser les options sur la base d’études crédibles, particulièrement par rapport aux bénéfices environnementaux et sociaux que ces sites produisent, et de réfléchir sérieusement aux conséquences éventuelles des choix des options proposées, a t-il ajouté.
 
Le WWF n’est pas contre le développement socio-économique de la RDC. Au contraire, le WWF appuie de façon très active les efforts de ‘‘développement vert’’ dans le pays, tels que prescrits par les plus hautes instances du pays, et ce conformément aux engagements pris par la RDC. Le WWF est conseiller et partenaire du Gouvernement congolais en plusieurs matières, notamment dans la conservation de la nature,  le secteur forestier et le développement rural, a déclaré M. Marc Languy, Directeur de WWF Afrique centrale.
 
C'est donc conformément à son rôle que le WWF exhorte le Gouvernement de la RDC à sauvegarder ces sites d'une valeur universelle exceptionnelle et à poursuivre une voie de développement durable pour construire un avenir meilleur pour ses citoyens, les communautés locales et les populations autochtones qui vivent dans ces régions.
 
La Salonga et les Virunga abritent des populations de bonobos et de gorilles de montagne, deux espèces emblématiques en danger critique d'extinction que l’on retrouve en RDC. Actuellement protégée sous le statut de leurs sites désignés patrimoine universel de l'humanité, l'autorisation d'activités extractives incompatibles avec ce statut de l'UNESCO augmenterait les menaces sur les espèces de flore et de faune exceptionnelles de ces sites tout en nuisant aux moyens de subsistance déjà précaires des communautés riveraines.   
 
Aussi, le WWF demeure disponible pour appuyer le gouvernement de la RDC ainsi que les autres parties prenantes à poursuivre le processus de réflexion  engagé vers  la recherche  et la mise en œuvre d'actions compatibles avec le développement durable, susceptibles de protéger ces écosystèmes privilégiés tout en améliorant les conditions de vie des populations congolaises qui dépendent prioritairement des ressources naturelles du pays. 
 
 
 
Pour plus d’information, contacter :
Dandy Yela, WWF-RDC Communications Manager, +243999964899, DYela@wwfdrc.org 
 
Parc national de la Salonga
© Karine Aigner/WWF-US Enlarge

Subscribe to our mailing list

* indicates required
Donate to WWF

Your support will help us build a future where humans live in harmony with nature.

Enter Yes if you accept the terms and conditions
Enter Yes if you accept the terms and conditions