62 ,5 kilos de pointes d'ivoire saisis à l'aéroport de Kinshasa | WWF

62 ,5 kilos de pointes d'ivoire saisis à l'aéroport de Kinshasa

Posted on 11 June 2018    
Concealed ivory seized at Kinshasa international airport
© WWF RDC
62,5 kilos de pointes d'ivoire déjà travaillés ont été saisis samedi à l'aéroport international de Kinshasa-N'djili par des services aéroportuaires. 
 
Dans le cadre de la préparation de l'opération de fermeture du marché d'ivoire à Kinshasa financé par le projet CAFEC Lac-Tumba financé par l’USAID et géré par le Fonds Mondial pour la Nature (le WWF) , plusieurs inspecteurs judiciaires du parquet général ont été formés afin d’ être mieux outillés avec l’aide de l’ONG partenaire Juristrale.
 
Le samedi 02 juin à l'aéroport international de N’djili, grâce aux agents susmentionnés, un sujet tanzanien a été appréhendé avec 62,5kg de pointes d'Ivoire qu'il tentait d'acheminer en Malaisie. Le dossier est en cours d'ouverture au parquet général de Kinshasa Matete à Limete.
 
Le commerce de l’ivoire , rappelons-le, est interdit étant donné que l’éléphant est classé en Annexe I de la Convention de la CITES du 3 mars 1973 (la RDC y a adhéré le 20/07/1976) parmi les espèces intégralement protégées par la législation congolaise (voir notamment la loi n°14/003 du 11 février 2014 relative à la conservation et l’arrêté ministériel n°020/CAB/MIN/ECN-EF/2006 du 20 mai 2006 portant agrément de la liste des espèces animales protégées RDC).
 
Le commerce d'ivoires et le braconnage des éléphants sont également prohibés dans le monde dans le cadre de la protection des éléphants classés depuis des années comme une espèce rare en voie de disparition.
 
Concealed ivory seized at Kinshasa international airport
© WWF RDC Enlarge

Subscribe to our mailing list

* indicates required
Donate to WWF

Your support will help us build a future where humans live in harmony with nature.

Enter Yes if you accept the terms and conditions
Enter Yes if you accept the terms and conditions