Nicolas Nadeau

Un peu à mon sujet…

- Tu sais, c’est l’antipode.
- Quoi?
- Madagascar. L’autre côté de la planète.
- Donc si je creuse...
- Ouais. Madagascar.

L’amie de mon frère était à la table et mangeait ses céréales du matin, étant étonnamment informative pour une conversation matinale. J’étais à Vancouver, au Canada. Je visitais mon frère pour changer le paysage un peu, à la recherche d’un nouveau plan de vie, ayant récemment complété mon temps à l’université et mon dernier contrat de travail. Je venais de remporter ce que je considérais être le gros lot des plans de vie, ayant découvert ma sélection au programme Explore.

Je remplaçai ma tasse de café matinale avec entrain pour un globe terrestre, un doigt planté sur Vancouver, et l’autre sur ce qui serait très prochainement mon île adoptive. Je me demandais ce que j’y découvrirais, qui je rencontrerais, où j’irais, et s’ils buvaient du bon café le matin.

Je m’appelle Nicolas Nadeau. J’ai 22 ans, je suis un franco-canadien, et dans moins d’un mois, je serai (quasi-littéralement) à l’autre bout de la planète.


Ce que j’ai appris…

Beaucoup.
 / ©: Nicolas Nadeau
Nicolas Nadeau, WWF Volunteer 2006, Madagascar.
© Nicolas Nadeau

Tu aimerais en savoir plus?

Mon conseil…

Les choses n’iront pas toujours comme prévu.

Il va de soi avec le travail de développement dans les lieux ruraux, mais…

…il n’y a pas de mésaventures sans aventures!

Fais face à tes défis avec un sourire, et ne stagne pas sur les choses que tu ne peux pas changer.

Camion en panne? (fait probable)

À faire: Prends avantage de ce temps, relaxe, et explore les environs.

À éviter: Taper du pied rageusement jusqu’à ce que le tout soit réparé. Tu risques de taper du pied longtemps…

Subscribe to our mailing list

* indicates required