Résultats

 rel=
Pêcheurs de retour après une nuit de pêche, El Ataya, Kerkennah, Tunisie.
© © Eddie Parker/ WWF-Canon

Un projet réussi pour le futur des côtes en Tunisie

Les côtes méditerranéennes représentent une destination de rêve, dont les plages de sable fin, les eaux cristallines et les forêt luxuriantes attirent chaque année des millions de touristes.
Les projets fondés sur le modèle de gestion intégrée des côtes mis au point en Tunisie dans le cadre du projet SMAP III Tunisie, visent précisément à introduire cette stratégie. Or, ces magnifiques côtes sont de plus en plus menacées.

Les causes sont multiples comme bien souvent : qu’il s’agisse du tourisme de masse, de la surexploitation des ressources marines, en particulier pour la pêche, du développement urbain et industriel mal contrôlé, mais aussi du mauvais traitement des déchets, sans compter la pollution provoquée par le trafic maritime.

De nos jours, seule une stratégie de gestion intégrée peut offrir une chance de préserver au mieux ces poches de nature méditerranéenne.

Les plans d'action

Les plans d'action du projet SMAP III Tunisie ont notamment permis :
  • - la définition d’un profil côtier pour chaque région pilote ;
  • - l'identification de scénarios alternatifs de développement et de conservation ;
  • - des échanges de vues fréquents avec les acteurs locaux pour sélectionner les scénarios les plus appropriés ;
  • - l'élaboration d'un plan d'action concerté pour la gestion intégrée de la zone côtière (GIZC) dans chaque région pilote suivant les scénarios sélectionnés.
  • Le processus de GIZC mis en place dans le cadre du projet servira de modèle pour la réalisation d'un plan de GIZC d'envergure nationale.