Déforestation à Ivohibe: principales causes et solutions

Zone ouest du site :

•    Feux de brousse qui se propagent à la forêt ;
•    Coupes illicites pour la construction, la confection de meubles ainsi que le commerce de bois précieux.

Ces problèmes ne sont pas totalement maîtrisés. Les communautés y sont elles-mêmes impliquées en compagnie de migrants spécialisés dans le bûcheronnage, voire de certaines autorités.

Les transferts de gestion des ressources naturelles aux communautés locales aident donc à améliorer la situation puisque, en devenant elles-mêmes responsables des ressources naturelles, les communautés tendent à les protéger plutôt qu’à les détruire, pour autant qu’elles disposent de sources de revenu alternatives.

Zone est du site :

•    Défrichements pour l’agriculture sur brûlis

Pour résoudre ce problème, il faut sensibiliser les communautés.

« Nous utiliserons des moyens novateurs, comme amener un groupe électrogène et diffuser des films documentaires sur les conséquences de l’agriculture sur brûlis et la déforestation, » explique Joël Raveloson, le chef du projet à Ivohibe.

« La population n’a encore jamais vu de film ici, c’est donc un canal totalement inédit pour faire passer notre message et nous pensons que ça va marquer les esprits. »

Par ailleurs, des sensibilisations entre paysans sont organisées. Par exemple, des paysans de la zone ouest, déjà familiers de la gestion des ressources naturelles, viennent dans le secteur est pour échanger leurs idées et expériences.

Mais Joël Raveloson précise aussi qu’il ne suffit pas de simplement dire aux paysans de ne pas défricher : « Il est nécessaire de leur faire comprendre pourquoi ce type d’agriculture est destructeur, puis il s’agit de leur proposer des alternatives, de leur apprendre à cultiver de manière plus durable. C’est un long processus. »

 / ©: John E. Newby/WWF-Canon
Destruction d'une forêt pour l'agriculture sur brûlis.
© John E. Newby/WWF-Canon
 / ©: Olivier van Bogaert
L'érosion des sols est une des conséquences de la déforestation. Ivohibe, Madagascar
© Olivier van Bogaert
 / ©: WWF
Cérémonie officielle de transfert de la gestion des ressources naturelles aux communautés locales. Madagascar
© WWF

La population n’a encore jamais vu de film ici, c’est donc un canal totalement inédit pour faire passer notre message et nous pensons que ça va marquer les esprits.

Joël Raveloson

Donate to WWF

Your support will help us build a future where humans live in harmony with nature.