Vitesse de croisière atteinte

 / ©: WWF-Canon / Olivier van Bogaert
Opération de reboisement à Ivohibe
© WWF-Canon / Olivier van Bogaert
Une année après son lancement, le programme holistique de conservation des forêts à Madagascar (PHCF) a globalement bien progressé.
Depuis le 1er octobre 2008, date de sa mise en route officielle, le programme a d’abord passé par une phase de préparatoire et organisationnelle.

Il a fallu recruter l’ensemble de l’équipe qui va œuvrer durant la période initiale de trois ans prévue pour le PHCF, soit 46 personnes au total (cinq chefs de projet, dix socio-organisateurs et 31 agents de terrain).

Acquisition de matériel
Il a aussi été nécessaire d’acquérir du matériel et des équipements : voiture, motos, bicyclettes, ordinateurs, tentes, sacs de couchage, sacs a dos, lampes.

Et condition sine qua non pour sa réussite, il s’est agi de présenter le programme aux autorités et aux communautés locales concernées.

Les premières activités prévues par le PHCF ont véritablement démarré à la deuxième moitié du premier semestre et malgré une période de gel des activités durant près de deux mois due notamment à un souci de sécurité pour le personnel à cause des événements politiques du premier trimestre 2009, les activités sur terrain ont repris et les équipes ont depuis travaillé sans relâche pour rattraper le temps perdu.

Excellente image
Le PHCF a rapidement acquis une excellente image à Madagascar. Son caractère unique, pionnier, a été largement salué, et notamment son approche relative au carbone forestier.

S’appuyant sur l’expérience de terrain du WWF – plus de 45 ans de projets de conservation à Madagascar – et les relations tissées tant avec les autorités que les communautés locales, le PHCF a très vite pu jouir d’une approbation quasi générale.

Dans le domaine du carbone forestier, l’expertise et les nombreux contacts du partenaire GoodPlanet, auxquels est venu s’ajouter le soutien de la Forest Carbon Initiative du WWF, ont permis de tisser un réseau remarquable de compétences et de technologies, qui aidera le PHCF à atteindre ses objectifs, notamment dans le domaine des connaissances sur le carbone forestier à Madagascar.

Sommités mondiales
L’engagement aux côtés du PHCF de sommités mondiales comme le Dr Greg Asner ou Lucio Pedroni est la plus parfaite illustration – et la meilleure reconnaissance – de la pertinence des objectifs fixés et des orientations choisies par le programme.  


 / ©: WWF / Mélinda-Ashley Gilhen
Caméléon dans la forêt, près d'Anadapa
© WWF / Mélinda-Ashley Gilhen
 / ©: WWF / Shana McRae
Village, dans le sud de Madagascar
© WWF / Shana McRae
 / ©: WWF / Franziska Peuser
Villageoises de retour des champs
© WWF / Franziska Peuser