Reboisement

 rel=
Nouveaux plants dans une pépinière financée par le WWF. La fourniture de bois d’énergie provenant de plantations établies sur des terres dégradées permettra de réduire la pression sur les forêts naturelles.
© WWF-Canon / John E. Newby
  • Plantations d’arbres pour le bois de feu dans des secteurs très dégradés, notamment près des zones urbaines, sur une surface de 3'000 hectares
Processus:
  1. Sensibilisation et éducation de la population à différents niveaux pour une utilisation rationnelle de l’énergie quelle que soit sa source;
  2. Identification, au niveau des sites d’intervention, de zones potentielles pour des activités de reboisement (pour la fourniture de bois de feu aux villes);
  3. Etablissement d’un plan de reboisement avec les services concernés (Environnement, Forêts et Tourisme, Energie et Mines);
  4. Formation des paysans modèles pour la mise en place et l’entretien des pépinières;
  5. Réalisation et mise en oeuvre du plan d’aménagement et de gestion des forêts de reboisement;
  6. Participations à des évènements régionaux, nationaux et internationaux sur les reboisements à but énergétique.
 / ©: WWF-Canon / John E. Newby
La production de charbon de bois est l’une des autres causes importantes de déforestation à Madagascar.
© WWF-Canon / John E. Newby

Sites

  • Zone d’Andapa: corridors de Betaolana et de Tsaratanana - 120 hectares.
  • Zone de Vondrozo - 70 hectares.
  • Zone d’Ivohibe - 80 hectares.
  • Zone de Fandriana-Marolombo - 200 hectares.
  • Zone de Taolagnaro - 100 hectares.
  • Forêt épineuse - 2 400 hectares.