Le Maroc

 rel=
Le fleuve Sebou et ses affluents arrosent l’une des zones les plus peuplées et les plus productives du Maroc.
© MedPO/ WWF-Canon
WWF, autorités et ONG se réunissent pour aborder les enjeux de la politique européenne au Maroc.
 rel=
Les pollutions du Sebou menacent la biodiversité et la ressource en eau de 6,2 millions de Marocains
© MedPO/ WWF-Canon

Le bassin de l’oued Sebou

Le bassin de l’oued Sebou est la première zone hydraulique et aquifère du Maroc dont il fournit 30% de la ressource en eaux superficielles et 20% de la ressource en eaux souterraines.
Le fleuve apparaît entre les lacs du Moyen-Atlas aux forêts de chênes et de cèdres et se jette dans l’Atlantique après avoir traversé Kenitra.

Il envoie une part de ses eaux, via le canal du Nador, vers la lagune de la Merja Zerga, une des zones les plus riches en biodiversité du pays, reconnue sur le plan international par la Convention RAMSAR.

Les eaux du Sebou et de ses affluents sont nécessaires à la vie et aux activités de 6,2 millions de Marocains.

Véritable "poumon" qui concentre 20% de la ressource en eau sur 8 % du territoire, le bassin du Sebou représente un enjeu crucial pour l’avenir de l’eau au Maroc.