L’Europe en panne sèche sur les économies d’énergie | WWF

L’Europe en panne sèche sur les économies d’énergie

Posted on 29 June 2005    
Lors de la réunion du Conseil Energie, aujourd’hui à Luxembourg, les ministres européens de l’industrie ont montré leur volonté de vider de toute substance un projet de directive capital sur les économies d’énergie. Se positionnant à l’inverse du vote du Parlement européen, ils refusent en effet que l’Europe se dote d’un objectif ambitieux et contraignant de maîtrise de ses consommations énergétiques. 
 
Alors que le prix du baril de brut touche des sommets et que les atteintes environnementales dues à l’énergie sont avérées, l’Europe gagnerait sur tous les plans à mettre en place une politique sérieuse de maîtrise de ses consommations d’énergie.

Comme le rappelle le Livre Vert du nouveau Commissaire européen à l’énergie, Andris Piebalgs, l’efficacité énergétique est une voie royale pour engager l’Europe dans le développement durable. Elle pourrait ainsi réduire d’au moins 20 % ses consommations énergétiques dans les 15 ans à venir sans perte de confort, en diminuant drastiquement les pollutions et gaz à effet de serre et en économisant 10 milliards d’Euros par an sur sa facture. 
 
Pourtant, les gouvernements des 25 font la sourde oreille et refusent de s’attaquer au fléau des gaspillages énergétiques.
Contrairement aux députés européens, ils rejettent le principe d’objectifs contraignants de réduction des consommations d’énergie et encouragent par là une irresponsabilité environnementale dont les citoyens ne veulent plus. C’est un très mauvais signal politique à l’heure du Protocole de Kyoto, et une capitulation devant les grands groupes énergétiques (qui combattent toute politique crédible de maîtrise des consommations). 
 
Constatant l’échec des politiques précédentes laxistes en la matière, le WWF affirme que seuls des objectifs contraignants - visant 2,5% d’économies d’énergie annuelles dans le secteur privé et 3% dans le secteur public - peuvent donner des résultats significatifs et stimuler des économies d’énergie nouvelles. Il est temps que les élus donnent suite à l’aspiration des citoyens européens à vivre dans un environnement préservé où les gaspillages ne sont plus érigés en modèle. 
 
Afin de prouver qu’un tel sujet n’est pas qu’anecdotique, le WWF a lancé récemment, dans le cadre de sa campagne « Changeons de Courant », une cyber-pétition européenne mettant en avant ses propositions. En 3 semaines, près de 20 000 signatures ont déjà été obtenues dont plus de 5000 en France. Le WWF accentuera sa pression sur les gouvernements en vue du passage de la directive en seconde lecture l’an prochain.


Pour plus d'informations:
Béatrice Jouenne, WWF France 
Tel: +33 1 55 25 84 70
E-mail: bjouenne@wwf.fr
 
Muriel Derivery, WWF France 
Tel : +33 1 55 25 84 46
E-mail: mderivery@wwf.fr
 
Mariangiola Fabbri, WWF European Policy Office
Tel: +32 2 740 0934 
E-mail: mfabbri@wwfepo.org