Le WWF-France défendra son Manifeste Climat au Conseil informel de l’Environnement



Posted on 02 July 2008
Joseph Kones, Climate Witness, Kenya
Joseph Kones, Climate Witness, Kenya
© WWF EARPOEnlarge
Demain 3 juillet, la France passera son premier test en tant que Présidente de l’Union Européenne. A cette occasion, le WWF aura l’opportunité d’intervenir devant les ministres de l’environnement des 27 pays membres réunis à Saint-Cloud.

Ils défendront le Manifeste Climat du WWF-France qui demande à Nicolas Sarkozy d’engager l’Europe à réduire ses émissions de 30% en 2020, ce qui sera 100% gagnant pour l’Europe et le monde. Seul un tel objectif permettra de rester en deçà d’un réchauffement global de 2°C d’ici la fin du siècle.

La Présidence française de l’Union sera en partie jugée sur sa gestion de la thématique Climat-Energie.

« Si la France ne réussit pas à élever l’ambition du Paquet Energie Climat, cela aura des conséquences graves pour l’avenir de la planète puisque les chances de voir la question climatique prise au sérieux dans le reste de monde s’amenuiseront » déclare Damien Demailly, chargé de programme Climat-Energie au WWF-France.

Durant le conseil, le WWF présentera aux Ministres ses positions pour une Présidence française permettant d’obtenir un accord international à la hauteur de l’urgence climatique.

Un agriculteur kenyan, Joseph Kones, qui fait partie du programme Témoins du Climat du WWF, viendra témoigner des modifications climatiques qu’il a constatées dans son pays (changement du régime des pluies, sécheresse, arrivée du paludisme …).

Le WWF-France rappelle que l’Europe doit apporter une réponse à la question du financement nécessaire pour soutenir les pays en développement dans leur lutte contre les changements climatiques.

Kim Carstensen en charge du Climat au WWF International insistera sur l’urgence à adopter l’objectif de 30% en Europe afin d’obtenir un accord international ambitieux ainsi que sur les mesures à prendre au niveau européen.

Les conclusions préliminaires d’un rapport réalisé pour le WWF seront présentées par le Professeur Hennicke de l’Institut Wuppertal : une réduction de 30% des émissions de gaz à effet de serre en Europe d’ici 2020 est possible et apportera des bénéfices économiques (emplois, innovations, sécurité énergétique, etc.). Reste à adopter les mesures politiques et réglementaires permettant d’atteindre un tel objectif.

« La crédibilité de l’Union européenne, qui se veut à la pointe de la lutte contre les changements climatiques, est en jeu. » estime Serge Orru, Directeur Général du WWF-France.

Contacts Presse
Pierre Chasseray, Responsable Relations Presse WWF-France
Tél: +33 1 5525 8461 
Portable: +33 6 8792 3268
Courriel: pch@wwf.fr

Marie Feydeau, Attachée de Presse WWF-France
Teé: +33 1 5525 8434 
Portable: +33 6 6919 5491 
Courriel: mfeydeau@wwf.fr