L’agriculture représente l’une des principales menaces pour l’environnement | WWF

L’agriculture représente l’une des principales menaces pour l’environnement

Posted on 09 April 2004    
What is left of an elephant "corridor" in a palm oil plantation area, Tesso Nilo, Sumatra, Indonesia.
© WWF / Alain Compost
Gland, Suisse – Selon un nouvel ouvrage du WWF, l’agriculture – le secteur d’activités le plus important au monde – représente l’une des principales menaces pour l’environnement. La production alimentaire insuffisante et les subventions agricoles préjudiciables sont à l’origine de la déforestation, de pénuries d’eau et de la pollution. 
  
Selon l'ouvrage du WWF, World Agriculture and the Environment, alors que l'agriculture emploie près de 1,3 milliard de personnes et représente une production annuelle d'environ 1,3 trillion de dollars, elle contribue également à de graves problèmes environnementaux, sociaux et économiques, notamment dans les pays en développement. 
  
Cet ouvrage met en lumière le fait que l'agriculture occupe plus de 50 pour cent des zones habitables de la planète, y compris des zones non adaptées à l'agriculture. Cette situation se traduit par la destruction de 130 000 km² (soit quatre fois la superficie de la Suisse) de forêts par an, ainsi que d'habitats essentiels tels que des savanes, des zones de montagne et des zones humides. L'agriculture détruit aussi des habitats de nombreuses espèces. L'ouvrage révèle que l'huile de palme est le principal danger pour les grands mammifères menacés. Les populations d'éléphants d'Asie, de rhinocéros de Sumatra, d'orangs-outans et de tigres sont en voie de disparition car les plantations de palmiers à huile empiètent sur leurs habitats. 
  
Selon l'ouvrage, l'agriculture gaspille 60 pour cent - soit 1 500 trillions de litres - des 2 500 trillions de litres d'eau qu'elle utilise chaque année. L'utilisation des ressources en eau a déjà presque atteint, voire dépassé les limites disponibles, notamment en Amérique, en Afrique du Nord, dans la Péninsule arabique, en Chine et en Inde. Les conséquences du réchauffement de la planète vont probablement accentuer le problème des ressources en eau. 
  
"L'agriculture a eu un impact environnemental plus important que toute autre activité humaine et aujourd'hui, elle menace les systèmes nécessaires pour répondre à nos besoins alimentaires et textiles", affirme Jason Clay, auteur de l'ouvrage et vice-président du Center for Conservation Innovation, WWF-US. "De nouvelles pratiques agricoles peuvent permettre de nourrir une population croissante tout en respectant les autres formes de vie sur la planète". 
  
L'ouvrage met en garde contre les subventions gouvernementales favorisant aujourd'hui les monocultures intensives qui utilisent des produits chimiques et de la machinerie lourde nuisibles à l'environnement. En Angleterre, par exemple, ces pratiques agricoles ont conduit à une baisse de 77 pour cent des populations d'oiseaux au cours des 30 dernières années. L'ouvrage recommande aux gouvernements – notamment ceux des pays grands consommateurs tels que la Chine, le Japon, les États-Unis et l'UE – que l'effort de financement ne soit plus porté sur les subventions et les barrières commerciales favorisant la concurrence déloyale mais sur l'adoption de meilleures pratiques de gestion. Il s'agit notamment de rémunérations publiques des services environnementaux rendus par les agriculteurs, tels que la préservation des bassins versants, la prévention de l'érosion, l'eau propre et le piégeage du carbone.
 
L'ouvrage recommande en outre que les gouvernements, en collaboration avec les agriculteurs et l'industrie alimentaire, développent de meilleures pratiques de gestion pour améliorer l'efficacité et réduire les risques sur l'environnement. Le WWF et la Banque mondiale sont en train d'étudier des solutions financières visant à inciter les agriculteurs et les investisseurs à adopter de meilleures pratiques de gestion, comme par exemple des écolabels favorisant les produits écologiques et permettant de limiter les risques financiers.
 

 
Pour toute information complémentaire, veuillez contacter :

 
Jason Clay
Vice-président du Center for Conservation Innovation
WWF-US
E-mail: Jason.Clay@wwfus.org
Tél. : +1 202 778-9691
 
Mitzi Borromeo
Attachée de presse
WWF International
E-mail: MBorromeo@wwfint.org
Tél. : +41 79 4773553 
 
L'ouvrage est disponible sur http://www.islandpress.org, ou chez votre libraire en ligne ou local.
What is left of an elephant "corridor" in a palm oil plantation area, Tesso Nilo, Sumatra, Indonesia.
© WWF / Alain Compost Enlarge