Les 10 principes de One Planet Living

One Planet Living utilise l’empreinte écologique comme un outil de mesure de la durabilité.
Afin de structurer cette approche de la durabilité, nous avons défini les dix principes suivants qui permettent d'aborder toutes les dimensions de notre vie quotidienne: alimentation, vêtements, énergie, santé, éducation, mobilité et loisirs.

De plus, il est important de faire en sorte que les solutions proposées assurent aussi une excellente qualité de vie ce qui facilitera leur appropriation par les grand public. C'est pourquoi nous portons une attention particulière à la santé et au bien-être des résidents de nos quartiers (voir le dernier principe OPL dans le tableau ci-dessous).
How many planets do we need to support our current demands? / ©: WWF
De combien de planètes avons-nous besoin pour supporter notre rythme de vie actuel?
© WWF
Challenge Global Principes OPL Objectif et Stratégie OPL

Changement climatique et réchauffement de la planète dus aux émissions de CO2, liées au développement des activités humaines.

Zéro carbone Atteindre la neutralité carbone.

Mettre en place des mesures d’efficacité énergétique dans les bâtiments et infrastructures, approvisionnement en énergies renouvelables produites sur site, complété lorsque nécessaire par de l’énergie "verte" produite hors site.

La production de déchets entraîne un problème de stockage et l’épuisement rapide des ressources naturelles.
Zéro déchets Eliminer les flux de déchets vers les décharges et les incinérateurs.

Réduire la production de déchets à travers l’éco-conception, encourager la ré-utilisation, le recyclage et le compostage, procéder à une revalorisation énergétique des déchets.
Le secteur des transports est la première source d’émission de carbone dans le monde, et représente une importante pollution sonore. Il est un outre responsable de la destruction massive de milieux naturels.

Transports durables Réduire la dépendance vis a vis des véhicules personnels et réduire significativement les émissions de CO2 dus au transport.

Investir dans des systèmes de transport et des infrastructures permettant la réduction de la dépendance vis-à-vis de l’utilisation de l’énergie fossile (voitures, avions, etc).
Neutraliser les émissions de carbone dues aux voyages aériens et routiers inévitables.
L’utilisation excessive de ressources naturelles et le recours à des matériaux non locaux accroissent la pression exercée sur la nature. Matériaux locaux et durables Transformer le système d'approvisionnement en matières premières de manière à avoir un impact positif net  sur l’environnement et l’économie locale.
 
Utiliser des matériaux issus de la filière de récupération, renouvelables, recyclés dans le domaines de la construction; privilégier les matériaux locaux et ainsi réduire les émissions dûes au transport; inciter l’investissement dans les ressources naturelles locales et ainsi favoriser l’économie locale.
L’industrie agroalimentaire ponctionne fortement les ressources naturelles, contribue à l’effet de serre et propose une alimentation de qualité parfois incertaine.
Alimentation locale et durable Transformer le secteur agro-alimentaire de manière à avoir un impact positif à la fois sur l’environnement, l’économie locale et le bien être de la population.

Soutenir la production d’aliments de qualité et à faible impact environnemental, produits localement afin de soutenir l'économie locale.
Promouvoir des régimes alimentaires sains et à faible impact environnemental.
La qualité et la disponibilité de l'eau potable sont de plus en plus menacées.
Gestion durable de l’eau Avoir un impact positif sur les ressources locales d’eau, ainsi que sur son approvisionnement.

Mettre en place des mesures visant à promouvoir une utilisation rationnelle de l’eau, ainsi que son recyclage ; réduire au maximum l’extraction de l’eau ainsi que sa pollution ; promouvoir la récupération des eaux usées  et restaurer les cycles naturels de l’eau .
L’étalement urbain provoque la destruction d’habitats naturels et réduit l’espace disponible pour la biodiversité. Habitats naturels et biodiversité Régénérer l’environnement dégradé et contrer la perte de biodiversité.

Protéger ou régénérer l’environnement naturel existant et ses habitats naturels ; en créer de nouveaux.
La mondialisation tend à uniformiser les cultures et à accélérer la perte d’identités et de cultures locales. Culture et héritage Protéger et promouvoir les patrimoines culturels locaux.

Célébrer et faire revivre les patrimoines culturels et la notion d’identité locale et régionale ;  encourager une nouvelle culture de la « durabilité ».
Le monde moderne est de plus en plus inégal avec seulement quelques pays « riches » et de nombreux pays  « pauvres ». Equité et partenariats locaux S’assurer que des quartiers ont un impact positif sur l'ensemble de la société.

Promouvoir l’équité et le commerce équitable sur les plans local et global, en particulier au profit des communautés désavantagées.
 
De récentes études montrent une divergence entre croissance économique d’une part et la santé ou le bien-être individuel d’autre part. Qualité de vie et bien-être Améliorer la qualité de vie et le bien-être.

 
Promouvoir une qualité de vie et un bien-être mental, physique et spirituel notamment grâce à des mesures visant à impliquer l'ensemble des personnes dans des actions sociales et environnementales.