MNP et WWF signent un accord de partenariat pour la protection de la biodiversité à Madagascar



Posted on 30 May 2014
© WWF MWIOPO / Martina LippunerEnlarge
 Antananarivo – 22 Mai 2014 - Madagascar National Parks (MNP) et WWF à Madagascar et dans l’Océan Indien Occidental (WWF MWIOPO) renforcent leur partenariat pour les trois prochaines années, en faveur de la conservation des aires protégées et des zones périphériques situées au cœur des paysages prioritaires de WWF.

 

En effet, plus de 2  millions ha de superficie sont couverts par cet accord, combinant les aires protégées et parcs nationaux gérés par MNP et six zones d’intervention prioritaires de WWF que sont le paysage terrestre et marin du Plateau Mahafaly,  le corridor forestier de Fandriana Vondrozo, le paysage terrestre de la vallée de la Mandrare, le paysage terrestre des mangroves de Tsiribihina Manambolo, le paysage forestier du Nord et le paysage marin du Cap d’Ambre.

 

Cet engagement de trois ans soutient une collaboration dans la recherche de financement mais aussi dans l’élaboration de programmes pour la conservation et la protection de la biodiversité dans ces six principaux domaines prioritaires de WWF Madagascar. Les deux institutions jouent des rôles importants dans ces régions. En travaillant ensemble et en mettant leurs expériences et leurs moyens en commun, elles peuvent atteindre de meilleurs résultats.

 

Grâce à ce partenariat,  les actions de conservation du WWF seront intégrées dans la gestion des parcs nationaux et des aires protégées gérés par MNP, renforçant ainsi la complémentarité de leurs missions en créant un ensemble de zones de conservation commune de la biodiversité.

 

 « Les missions de WWF et de MNP sont complémentaires et interdépendantes. Par souci de cohésion, d’efficacité et de performance commune en faveur de la conservation de la biodiversité et du développement durables au bénéfice des communautés, nous avons décidé de consolider nos engagements conjoints sur le terrain », souligne Nanie Ratsifandrihamanana, Directrice de WWF MWIOPO.  

 

Cet accord s’inspire fortement des expériences et résultats développés lors du projet de soutien aux Parcs Nationaux de Kirindy Mite et de Tsimanampesotse,  géré conjointement par MNP et WWF et financé par KfW, BMZ et WWF Allemagne. Ce projet a, entre autres, permis d’inclure le Parc national Tsimanampesotse dans le projet de surveillance aérienne des aires protégées assurée par WWF. Ce programme a considérablement réduit la pratique de l’agriculture sur brûlis à l’intérieur et à l’extérieur du parc. Grâce aux photographies aériennes relatant la déforestation et les impacts de l'agriculture sur brûlis, les villageois ont pu prendre la mesure de cette pratique et intégrer de nouvelles pratiques agricoles saines.   



WWF a, de longue date, travaillé à la création et à la gestion d’aires protégées à Madagascar. La gestion des  aires protégées a été confiée à une association reconnue d’utilité publique créée en 1990 : l’Association Nationale pour la Gestion des Aires Protégées qui est devenue Madagascar National Parks en 2008 et dont le rebranding a été appuyé par WWF. Madagascar National Parks gère à présent 19 Parcs Nationaux, dont 5 Aires Protégées Marines et 26 Réserves  à Madagascar.

 

« La superposition géographique des paysages et des Parcs et réserves concernés  nous permet de mettre en commun notre vision de conservation et de promotion de ces lieux où la richesse naturelle et les services écologiques sont importants » explique Guy Suzon Ramangason, Directeur Général de MNP, «  La gestion et la promotion de ces parcs nationaux pourraient puiser dans nos expériences communes, comme par exemple dans le domaine de l’éducation environnementale, dans le soutien aux initiatives villageoises. »

 

Plusieurs domaines bénéficieront ainsi de ce nouveau partenariat : la conservation de la biodiversité, le développement durable, la gestion des ressources naturelles, l’éducation environnementale, les plans d’aménagement du territoire et de l’utilisation des sols, l’appui institutionnel et la gouvernance locale et les renforcements de capacités.

 

A termes, MNP et WWF engageront des actions conjointes et des programmes communs sur ces zones géographiques. Les deux partenaires vont également développer des plans de financements conjoints ou complémentaires.

 

Madagascar possède un riche patrimoine de biodiversité. Quatrième grande île de la planète, Madagascar abrite 5% des espèces végétales et animales du monde, dont  plus de 80% sont endémiques. Le nouvel accord de MNP et WWF couvrent  85% des espèces de lémuriens en danger critique et  99% d’espèces d'oiseaux endémiques.

© WWF MWIOPO / Martina Lippuner Enlarge
© WWF MWIOPO / Xavier Vincke Enlarge
Madagascar National Parks - WWF Paysages gérés en partenariat
© WWF MWIOPO Enlarge