Programme de mise en oeuvre | WWF

Programme de mise en oeuvre

Exchange visit to Egypt rel=
Exchange visit to Egypt
© WWF Mediterranean

Accords de mise en oeuvre

Pendant les ateliers régionaux de formation, les participants doivent identifier des sujets et développer des projets spécifiques qu’ils souhaitent mettre en oeuvre dans leur AMP ou institution dans les 10-12 mois suivant la formation.

Ces projets font l'objet d'un contrat, les accords de mise en oeuvre, avec le WWF Méditerranée

Avec ces Accords, les participants s’engagent à mettre en oeuvre les activités convenues, tandis que le WWF s’engage à fournir l’assistance technique ou financière dont ils ont besoin pour atteindre les objectifs spécifiés.


Résultats terrains

Intensive field training on dolphin data collection and dolphin-fishery interaction for 4 Egyptian ... 
	© WWF Mediterranean
Intensive field training on dolphin data collection and dolphin-fishery interaction for 4 Egyptian scientists.
© WWF Mediterranean
  •  La caractérisation de la gestion de la pêche dans la Tyre Coast Nature Reserve, au Liban; 
  • Une publication sur «Les sites de plongée récréative dans l’AMP de Karaburuni en Albanie
  • L’évaluation des activités de pêche traditionnelle dans cette même AMP;
  • Le développement de plaquettes pour sensibiliser à la conservation marine au Monténégro; 
  • Une formation de plongée pour le personnel de l’AMCP de Cap Négro - Cap Serrat en Tunisie
  • Une formation intensive sur le terrain sur la collecte de données sur les dauphins et les interactions dauphins-pêcherie pour 4 scientifiques égyptiens.

Contenu lié

The North African team in Scandola, Corsica, France 
	© WWF Mediterranean
The North African team in Scandola, Corsica, France
© WWF Mediterranean
 Trois visites d’échange entre les AMP de Torre Guaceto en Italie, la Réserve Naturelle des Bouches de Bonifacio en France, et la Réserve Naturelle de Scandola en France ont été organisées, pour un total de 38 gestionnaires et les principaux représentants des pêcheurs de la Croatie, de la Turquie, du Maroc, de la Tunisie et de l’Algérie. Ces échanges ont suscité un dialogue entre pairs sur l’engagement des parties prenantes dans des activités de gestion typiquement conflictuelles (le zonage, la réglementation de la pêche, la surveillance…) et ont jeté les bases pour une collaboration et un partage futur.
 
	© WWF Mediterranean
Exchange visit in Egypt
© WWF Mediterranean
Visite d’échange des délégations albanaise et libanaise au Parc National Ras Mohammed et à l’aire protégée de la Ressource Marine de Nabq (Egypte), 22-25 juin 2010 pour apprendre directement de l’expérience des protectorats égyptiens du sud du Sinaï la gestion quotidienne, la surveillance, le zonage, traiter avec les opérateurs touristiques, travailler avec les autorités gouvernementales et engager les parties prenantes et les impliquer dans le processus de planification.
 
	© WWF Mediterranean
Sustainable financing training in Turkey
© WWF Mediterranean
Formation d’orientation de deux jours sur le financement durable pour les AMP – Ankara, Turquie – 14-15 juin 2010 pour le personnel d’EPASA, le Ministère
de l’Environnement et des Forêts, le Ministère de l’Agriculture et des Affaires Rurales, le WWF Turquie et le PNUD Turquie (20 personnes au total) pour faire
connaitre aux participants le concept et l’application des principes de business plan et de systèmes de financement durables pour les aires protégées.
 
	© WWF Mediterranean
Exchange visit to the Bonifacio Strait
© WWF Mediterranean
Visite d’échange d’une délégation algérienne à la Réserve Naturelle des Bouches de Bonifacio (France) 24-27 mai 2010 pour apprendre de l’expérience de la Réserve dans la planification de la gestion de l’AMP.
Atelier de Sensibilisation des femmes rurales sur la création de l’aire protégée marine et côtière ... 
	© WWF Mediterranean
Atelier de Sensibilisation des femmes rurales sur la création de l’aire protégée marine et côtière de Cap Nègro-Cap Serrat (région Kroumirie-Mogods) Tunisie (2010)
© WWF Mediterranean
Petites subventions octroyées à :
-Tyre Coast Nature Reserve, Liban, pour un programme de suivi de la tortue marine,
- EEAA, Egypte, pour le développement d’une base de données SIG dans les protectorats du nord,
- EEAA, Égypte, pour l’évaluation de l’efficacité de gestion et de développement d’un plan de gestion pour l’aire protégée de Zaranik, Égypte,
- APAL, Tunisie, pour un programme de suivi pour Cap Négro,
- CRDA de Beja, DGF Tunisie, pour une formation concernant les avantages de l’AMP pour les femmes rurales.