Projets pilotes

Marine survey team in Kas, Turkey. These activities are part of the demonstration project of the ... rel=
Marine survey team in Kas, Turkey. These activities are part of the demonstration project of the MedPAN South Project.
© WWF Turkey
Cinq projets pilotes, sur des AMP existantes ou en cours de création, sont mis en oeuvre . Ils mettent en valeur les solutions pouvant être apportées à certains des défis principaux auxquels sont confrontées les AMP du sud et de l’est de la Méditerranée.

Principaux défis :
  • Moins de la moitié des AMP méditerranéennes affirment avoir un plan de gestion et seulement un tiers avoir du personnel sur le terrain.
  • La plupart des AMP existantes font face à des problèmes de conformité, avec une pénurie d’équipements et de financements pour les besoins de protection les plus fondamentaux.
  • La participation des communautés dans la gestion de l’AMP et le partage des bénéfices avec les parties prenantes sont encore des pratiques exceptionnelles.
  • Les activités de formation et de sensibilisation sont rares et seulement un quart des AMP effectuent un suivi des visiteurs et des touristes.
  • La coordination institutionnelle est faible avec un chevauchement des rôles entre les autorités terrestres, marines, locales ou nationales.
  • D’une manière générale, il est urgent d’améliorer le niveau de priorité des AMP dans les politiques nationales.
Les projets pilotes du Projet MedPAN Sud visent à faire face à ces besoins pressants.

Points forts:

  • Comités intersectoriels (comités de pilotage) établis au niveau national et/ou local en Algérie, Croatie, Tunisie et Turquie pour aider dans la mise en oeuvre du projet et assurer un support institutionnel pour les activités sur le terrain et le succès à long terme des AMP cibles. Les comités regroupent des représentants de toutes les autorités qui jouent un rôle direct ou indirect dans la gestion des AMP sélectionnées
  • Engagement des parties prenantes locales dans les activités des projets pilote assuré à travers des ateliers réguliers, des rencontres informelles, des activités médias et des visites internationales sur le terrain
  • A ce jour, plus de 200 personnes en lien avec les cinq projets pilotes ont participé à une série de formations portant sur la création et sur la planification de gestion des AMP

Zoom sur:

Algérie: Le personnel du Parc National de Taza (région nord-ouest de l’Algérie) a lancé un processus participatif pour développer le plan de gestion de l’aire marine adjacente au Parc en engageant toute les parties prenantes locales, ainsi que deux autres Parcs Nationaux côtiers, et toutes les autorités nationales compétentes.

Croatie: Les 5 AMP croates du projet se sont engagées dans le développement coordonné de leurs plans de gestion en vue d’une standardisation du processus de développement des plans de gestion en Croatie tout en améliorant la collaboration entre le personnel des AMP, les administrations concernées, les parties prenantes et les ONG.

Libye: Le Golfe de Ain Al-Ghazalah (nord-est de la Libye) a été identifié comme un site pour une aire marine et côtière prioritaire pour la protection et a été officiellement décrétée en janvier 2011. Des études de base ont été achevées et un plan de travail détaillé a été élaboré pour développer les capacités locales et assurer une préparation adéquate pour la gestion efficace des nouvelles AMP libyennes.

Tunisie: Le bureau de l’AMP Cap Négro-Cap Serrat a été créé, le personnel recruté et le business plan développé en établissant des solutions financières à long terme et durables pour toutes les activités de l’AMP ainsi que pour les autres AMP en Tunisie.

Turquie: Un processus participatif complet pour développer le plan de gestion de l’aire spécialement protégée de Kaş-Kekova a été lancé. Il contribue à l’heure actuelle à la stratégie nationale visant à renforcer le système des AMP en Turquie.
La coordination institutionnelle au niveau national est une priorité majeure du projet
 / ©: WWF Mediterranean
Pilot Projects
© WWF Mediterranean