Aires Marines Protégées

 rel=
© @skiprock creative
English version

Défis des AMP de Méditerranée

  • Elles ne couvrent que 1% de la surface (4% avec le Sanctuaire Pelagos)
  • 75% sont situés sur la rive nord ouest
  • Seules 40% disposent de plans de gestion
  • 80% n'ont pas de moyens financiers et humains suffisants
  • Elles manquent de cohérence et ne sont pas écologiquement représentatives
Source: "Statut des AMP en Méditerranée (2008)" - IUCN, WWF, MedPAN

>> Plus d'infos sur les AMP
La mer Méditerranée n’a d’égal à sa beauté que sa fragilité. Aujourd’hui elle est menacée. Les Aires Marines Protégées sont des outils efficaces offrant une protection durable, permettant la restauration et assurant l’utilisation prudente de cet héritage naturel. Le WWF oeuvre pour renforcer et développer le réseau des AMP en Méditerranée.

Moins de 1% de la Méditerranée est sous protection. Très loin des 10% préconisés par la CBD.

Une mer menacée

Nourriture, loisir, beauté, traditions, c'est tou ça la Méditerranée. C'est aussi un des points chauds de la biodiversité mondiale. Avec moins de 1% de la surface des oceans mondiaux, la Méditerranée rassemble plus de 10% des espèces connues dans le monde, avec de nombreuses espèces endémiques. Elle contient une diversité remarquable et est une zone de reproduction vital pour de nombreuses espèces pélagiques clés.

Mais nous avons mis ce système vital en danger. Les pressions humaines se sont accélérées au cours des dernières décennies avec la surpêche, la pollution, le développement côtier, le développement d'un tourisme de masse ou l'accroissement du traffic maritime.

La biodiversité et les ecosystèmes changent, et sont exacerbés par les effets du changement climatiques. Avec des conséquences potentielles importantes sur notre bien-être.

Les menaces humaines doivent être réduites si nous voulons renverser le déclin de la biodiversité.


Les AMP sont des outils de conservation efficaces

La plupart des pays riverains se sont engagés à protéger la biodiversité méditerranéenne. Une des façons avérées pour contribuer à recouvrer cette biodiversité est de réserver légalement certaines zones d'importance écologique particulière et de réguler les activités humaines dans leur périmètre. Ces zones sont appelées des Aires Marines Protégées.

Leurs buts est de gérer activement leur utilisation par l'homme pour protéger les environnements sensibles et les espèces menacées. Sur le long terme, les AMP presentent aussi des avantages humains directs et peuvent devenir un outil de développement local, notamment dans le domaine de la pêche et du tourisme.

Plus d’AMP efficaces sont nécessaires

Les avantages des AMP sont reconnus mais pourtant il n'y en a pas assez en Méditerranée et leur gestion doit être améliorée. Surtout dans le sud.

Actuellement, seuls 4% de la Méditerranée (1% si on exclut le sanctuaire Pelagos) se trouvent dans des AMP. 75% de ces AMP sont situés sur les rives nord ouest du bassin.

Ce n'est pas suffisant. L'objectif 2010 de la Convention sur la Diversité Biologique est fixé à 10%

Et d'ici à 2012, la CBD a aussi prévu d'établir un réseau d'AMP autour de la Méditerranée qui soit cohérent et ecologiquement représentatif.

Pourquoi créer des réseaux d'AMP?

Un système efficace d'AMP est nécessaire pour que les océans récupèrent, pour qu'ils continuent à stocker le dioxide de carbone, pour que les stocks de poissons se régénèrent et pour les côtes ne souffrent pas de conditions climatiques difficiles.

Contact

Giuseppe Di Carlo
Responsable du Programme AMP
WWF Mediterranée

L'action du WWF en mer Méditerranée

Le WWF a identifié la région Méditerranéenne comme une région du monde prioritaire où l'intégrité écologique doit être conservée pour contribuer à un avenir durable pour tous. Le WWF Méditerranée et 5 autres bureaux du WWF impliqués dans la région ont ensemble mis en place l'Inititative Méditerranée, une stratégie commune visant à démultiplier l'effort de conservation du WWF dans le bassin.

La protection des écosystèmes marins est un des 4 objectifs de l'Initiative Méditerranée.

En effet le niveau de protection de la mer Méditerranée n'est pas adéquat. Les AMP en particulier ne sont pas assez nombreuses, ne représentent pas suffisament la biodiversité méditerranéenne et ne sont pas toutes gérées de façon efficace. L'Initiative Méditerranée vise à encourager les acteurs impliqués dans la protection marine à considérer la conservation de la biodiversité marine comme une priorité politique, économique et sociale. Dans ce contexte, les AMP deviennent un outil indispensable dans la gestion durable des écosystèmes marins.

Actions

  • Contribution à l'établissement de nouvelles AMP en Croatie, Grèce, Espagne, Italie, Turquie et Tunisie avec des zones critiques pour les espèces en danger telles que le phoque moinde de Méditerranée et les zones de pontes pour les tortues marines
  • Pilotage du Projet MedPAN Sud (WWF Méditerranée)
  • Pilotage du Projet MedPAN Nord (WWF France)
  • Soutien de MedPAN, le réseau des gestionnaire d'AMP en Méditerranée. MedPAN est un outil crucial pour la conservation marine en Méditerranée.
  • Tunisian girls on the beach in Tabarka / ©: WWF Mediterranean - Marina Gomei
    Les Aires Marines Protégées visent à préserver l’avenir des écosystèmes, des espèces et des habitats marins, pour que ceux-ci puissent continuer à pourvoir aux besoins de l’homme pour des générations à venir.

Quelques espèces remarquables

  • A few remarkable species of the Mediterranean / ©: WWF,SAD AFAG, OEC
    • Le grand dauphin
    • Le phoque moinde Méditerranée
    • La grande nacre
    • La tortue Caouanne
    • La posidonie
Donate to WWF

Your support will help us build a future where humans live in harmony with nature.