4 raisons pour se prêter au jeu de la conservation des tortues marines au Gabon | WWF

4 raisons pour se prêter au jeu de la conservation des tortues marines au Gabon

Posted on 12 June 2017
2 men with a large leatherback turtle
Monitoring and tagging leatherbacks along the Gamba coastline, 2006
© WWF Gabon
1. Elles régulent les écosystèmes marins et côtiers
Grâce à elles, nos zones marines sont naturellement nettoyés. La tortue imbriquée par exemple a comme particularité d'être le seul reptile spongivore (qui mange des éponges) connu, ca veut dire qu’elle se nourrit quasiment d’éponges et parfois de méduses. En consommant des méduses, elle libère les coraux, ce qui permet à d’autres poissons d’accéder au récif pour se nourrir.

2. Sans tortues, plus de homard, de thon ni de crevettes dans nos assiettes
Les tortues marines jouent un rôle clé dans les écosystèmes marins et côtiers. Elles contribuent à la santé des herbiers marins et des récifs coralliens, dont d’autres espèces animales comme les crevettes, le homard ou le thon tirent également leur subsistance. L’exemple de la tortue verte, qui est la seule espèce herbivore à l’âge adulte, illustre bien ce propos. En broutant les herbiers ou algues marines, elles jouent un rôle primordial dans la structure et le maintien de la diversité spécifique des herbiers, et par conséquent, dans la biodiversité des espèces qui y sont associées.

3. Elle a des valeurs culturelles et touristiques
Les tortues marines ont une valeur culturelle importante chez les peuples ghanéen et togolais qui sont les pêcheurs dans la zone de Gamba. En effet, ce sont les Togolais et les Ghanéen qui ont principalement développé des interdits autour de ces espèces.
La légende dit que les pêcheurs Adan (Ghanéens) auraient été sauvés par une tortue luth suite à un naufrage de leur barque. La dite tortue aurait transporté les ancêtres sur sa dossière jusqu’à la plage. Chez ces peuples les tortues marines sont marquées par un tabou et ne sont ni tuées, ni consommées. A l’époque, une cérémonie était offerte à une tortue qui était morte suite à une capture accidentel dans les filets de pêche. La valeur touristique quant à elle n’est plus à démontrer. Dans d’autres pays comme la Guadeloupe et la Martinique il existe tout un système touristique créé autour des tortues marines. Mais malheureusement au Gabon, il n’existe aucune stratégie touristique.
 

4. Le Gabon a une responsabilité particulière pour la protection des tortues marines

 

Le Gabon, reste un des derniers refuges essentiels pour la ponte des tortues marines. Par exemple, il abrite la population la plus importante de tortues luth au monde, cettes espèce est menacées d’extinction. Sur les sept espèces identifiées mondialement, quatre (la luth, l’olivâtre, la verte et l’imbriquée) se rendent sur les plages de ce pays pour y pondre leurs œufs. Pour certaines d’entre-elles, ce sont ces mêmes plages qui les ont vu naître. Il est donc nécessaire d’insister sur les enjeux d’une conservation dans notre pays. Voilà pourquoi le WWF-Gabon  accompagne l’ONG IBONGA dans ce combat visant à protéger les tortues.  

 

 

Les actions de conservation de WWF au Gabon

Le WWF-Gabon par son programme SUD œuvre dans la conservation des tortues marines. Les actions qui sont menées sur le terrain se résument au suivi du profil des plages et de la vulnérabilité des habitats de tortues marines, à l’appui financier, technique et logistique de l’ONG IBONGA et à la sensibilisation des personnes en contact avec le milieu aquatique dans cette zone.


Célébration de la journée mondiale des tortues marines

Conscient de la grande responsabilité du Gabon et des efforts qu’il restent à fournir en matière de conservation de tortues marines, l’ONG IBONGA de Gamba et ses partenaires dont WWF et le Smithsonian institution a tenue à célébrer la Journée Internationale des Tortues Marines sur la plage Pont Dick. Des activités de collecte de déchets avec à la clé 463 kg de déchets récoltés, de sensibilisation des jeunes ayant pour objectif d’impliquer très tôt ces derniers au combats de la conservation des tortues marines  et une activité scientifique qui consiste au retraits de thermomètres marin afin de déterminer le sexe des prochaines éclosion.

À partir de maintenant, il nous appartient à tous de prendre conscience de l’importance de ce combat. Lorsqu'elles sont protégées, les tortues marines peuvent soutenir à la fois la conservation de nos mers et le développement d’autres espèces marines. 



 
2 men with a large leatherback turtle
Monitoring and tagging leatherbacks along the Gamba coastline, 2006
© WWF Gabon Enlarge
Ramassage de déchets pour la Journée Internationale de la Tortue Marine
© Sloann Ndembet / WWF Gabon Enlarge
Ramassage de déchets pour la Journée Internationale de la Tortue Marine
© Sloann Ndembet / WWF Gabon Enlarge

Subscribe to our mailing list

* indicates required
Donate to WWF

Your support will help us build a future where humans live in harmony with nature.

Enter Yes if you accept the terms and conditions
Enter Yes if you accept the terms and conditions